-A +A

Saint-Jacques-de-Compostelle - English

Un peu d’histoire… de beaux chemins

Pas à pas, le Grand Châtellerault s’offre à vous

Le chemin qui traverse le Poitou, la Saintonge, la Guyenne est aux dires des pèlerins, l'itinéraire le plus riche en sites jacquaires et en églises romanes. Certains disent que cet itinéraire est le plus adapté des chemins au cycliste, en raison du faible relief et de la présence plus fréquente du goudron. En direction du sud, vers Poitiers, l’itinéraire classique et ses variations traversent le pays châtelleraudais du nord au sud.

De Dangé-Saint-Romain à Châtellerault l’itinéraire remonte le cours de la Vienne. À Châtellerault il suffit de suivre les clous jacquaire au sol les rues menant à l’église Saint-Jacques qui abrite une magnifique statue grandeur nature du saint en tenue de pèlerin. Au sud, vers Poitiers et son patrimoine religieux d’un notoriété internationale, deux chemins, on ne peut plus agréables, sont proposés : un par Cenon-sur-Vienne et le site du « Vieux Poitiers » avant d’emprunter le tracés de l’ancienne voie romaine, l’autre par le pont Henri IV et le remarquable site de la manu et Naintré.

Informations pratiques

Saint Jacques « le Majeur » était un contemporain de Jésus. Martyrisé et tué par l’épée en Judée en l’an 44, il devient l’un des premiers martyrs chrétiens. Le mythe raconte que ses disciples auraient alors embarqué son cadavre sur un mystérieux bateau en pierre, traversé la Méditerranée, et, par la côte atlantique, seraient arrivés au Cap Finisterre pour  enterrer Jacques à l’actuel emplacement de Santiago de Compostela (à l’extrémité nord-est de l’Espagne).

Le pèlerinage à Santiago de Compostela s’est développé à partir de la redécouverte en 813 du tombeau présumé de saint Jacques. Aujourd'hui, Saint-Jacques-de-Compostelle est l’un des trois plus grands centres de pèlerinage chrétien dans le monde. Les chemins de Compostelle qui y mènent ont également été inscrits au Patrimoine de l’humanité par l’UNESCO en 1993.

Une trentaine de grands itinéraires vont jusqu’à Compostelle, ils sont régionaux ou sont des voies anciennes dites classiques.

La charmante Via turonensis, de Paris à Compostelle par la Touraine, le Grand Châtellerault… jusqu’à Compostelle

La via Turonensis a longtemps été la voie historique vers Compostelle la moins fréquentée, mais elle est aujourd'hui équivalente à la voie de Vézelay. Au départ de Paris, la voie offre le choix entre deux chemins allant vers Chartres et Orléans. Tours abrite en son cœur la basilique (détruite à la Révolution) et le tombeau de son évêque, Martin, mort en 397.