-A +A

Théâtre Blossac - English

Un peu d’histoire… d’une église médiévale à un théâtre à l’italienne

L'un des rares théâtres à l'italienne encore visible en France

Le théâtre Blossac a reçu une étoile dans l'édition 2018 du Guide Vert Michelin.

Avant d’être transformé en théâtre, l’édifice abritait l’église du couvent des Minimes fondé à la fin du 15è siècle en dehors des fortifications de la ville. Le bâtiment fut vendu à la Révolution comme Bien National. La municipalité en devint propriétaire en 1791, elle en fait un lieu de réunion et de fête. Une salle de spectacle y est ensuite intégrée.

Il faut attendre 1844 pour que le théâtre à l’italienne (équipé d’une machinerie à l’italienne) soit aménagé dans l’ancienne église. Le chantier dura deux ans. Un nouveau bâtiment fut accolé à la façade de l’édifice : il abritait la Bourse du commerce au rez-de-chaussée et une Redoute à l’étage.

En 1899, le théâtre est transformé, il est l’objet d’une campagne de restauration importante. Les couleurs de la salle changent et deux artistes contribuent largement à sa transformation. Le peintre Emile Vernon et le sculpteur Edouard d’Esplosin créent un décor unique en y intégrant nombre d’éléments allégoriques et imagés évoquant tour à tour la ville, sa vie, le théâtre, la musique…

Le théâtre rythma la vie culturelle de la ville jusqu’à sa fermeture en 1977.

Du chef-d’œuvre en péril au joyau retrouvé

Les théâtres à l’italienne fleurissent dans la France entière au cours du 19ème siècle. Les théâtres de ce type conservés dans leur état d’origine sont très peu nombreux et même rares. Le théâtre à l’italienne de Châtellerault devait donc être sauvé. Menacé de destruction après sa fermeture, il fut inscrit aux monuments historiques en 1984. Son intérêt historique, artistique et architectural reconnu, il devait être transmis aux générations futures.

Il fallut pourtant attendre 2008 pour qu’une étude préalable à la restauration de l’édifice soit menée. Les conclusions furent formelles : ce théâtre exceptionnel avait non seulement conservé sa structure mais aussi son mobilier, sa machinerie et ses décors scéniques. Témoin unique d’un théâtre à l’italienne en fonctionnement à l’échelle de la région, il fut classé monument historique en 2009.

Après un concours pour la maitrise d’œuvre les travaux de restaurations encadrés par les architectes choisis commencent fin 2010 pour s’achever fin 2013. Témoin de l’histoire, le théâtre est restauré dans sa configuration d’origine tout en étant adapté à l’accueil des publics et des artistes d’aujourd’hui pour, il rythme à nouveau la vie culturelle de la ville et est bien plus qu’un musée.

Informations pratiques