Photo

L'émancipation des ouvrières du Bangladesh par le travail

Animation locale à Châtellerault

  • Si elles souffrent de conditions difficiles et de salaires indignes, les Bangladaises ont également trouvé dans le travail salarié un chemin vers l''émancipation. Dans le cadre des 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes (25 novembre au 10 décembre ), le club Soroptimist de Châtellerault, club de femmes au service des femmes, organise la projection du film « Made in Bangladesh » le Vendredi 19 Novembre 2021 , au cinéma «Le Loft » à 20h .Une projection pour les scolaires...
    Si elles souffrent de conditions difficiles et de salaires indignes, les Bangladaises ont également trouvé dans le travail salarié un chemin vers l''émancipation. Dans le cadre des 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes (25 novembre au 10 décembre ), le club Soroptimist de Châtellerault, club de femmes au service des femmes, organise la projection du film « Made in Bangladesh » le Vendredi 19 Novembre 2021 , au cinéma «Le Loft » à 20h .Une projection pour les scolaires est prévue dans l''après midi.
    Tarif 10 euros.
    Les bénéfices seront intégralement reversés à La Ferme de l’Espoir de Châtellerault.
    Tout le monde se souvient du terrible drame de l''effondrement de l''immeuble du Rana Plaza en avril 2013 (plus de 1 100 morts), qui avait mis en lumière la condition des ouvrières du textile au Bangladesh. Ce pays est devenu en quelques années l''un des "ateliers de confection" de la planète, répondant à l''appétit insatiable des consommateurs occidentaux, aiguillonnés par les grandes marques, pour ce qu''il est désormais convenu d''appeler la "fast fashion". Dans son film au titre évocateur, Made in Bangladesh, Rubaiyat Hossain brosse un tableau édifiant de la vie de ces ouvrières, entre oppression économique et domination patriarcale .Si elles souffrent de conditions difficiles et de salaires indignes, les Bangladaises ont également trouvé dans le travail salarié un chemin vers l''émancipation. À travers la trajectoire de son héroïne, la vaillante Shimu, Rubaiyat Hossain a ainsi choisi de montrer l''espoir : celui que la mobilisation et la solidarité des travailleuses permettra de faire changer les choses.
    Un débat sera organisé à l’issue de cette projection. entrée :10 euros
Horaires

Horaires

  • Le 19 novembre 2021 de 20:00 jusqu'à 23:00