Rencontre : Baptiste DEYRAIL, auteur de la bande dessinée Le Pas de la Manu

3 rue Clément Krebs 86100 CHATELLERAULT

Né en 1990, Baptiste Deyrail est illustrateur, graveur et auteur de bandes dessinées. Il travaille en parallèle comme réalisateur et opérateur vidéo dans le cinéma et le théâtre. Il vit et travaille à Saint-Étienne dont il est originaire. Son travail est profondément inspiré des réalités ouvrières particulièrement riches du bassin stéphanois qui constituent son socle narratif. Il porte une attention particulière aux témoignages, aux récits, aux mémoires et aux traditions qui irriguent le travail quotidien de l’usine ou de la mine. En 2019, il réalise une bande dessinée sur le travail sur la mine, « Le fond du jour ». En 2020 est publiée chez Actes sud, « Le Pas de la Manu », une bande dessinée qui se déroule dans l’emblématique usine d’armes de Saint-Étienne, fruit des multitudes de récits, de légendes urbaines et d’expressions bien ancrées dans la culture stéphanoise dont Baptiste Deyrail a été nourri depuis l’enfance. L’École des Beaux-Arts de Saint-Étienne, où il a étudié, occupe aujourd’hui les bâtiments de la manufacture. Son livre est un hommage à ce monde ouvrier désormais disparu.
Ce projet est réalisé en monotype sur zinc. L’encre est sombre, huileuse. Les images appuient la confrontation entre l’humain, le métal, l’huile, l’essence, le bruit des machines, les traces de doigts et les rayures de la plaque.
« Le Pas de la manu » a récemment remporté le prix du jury au Pulp festival, il est également dans la sélection du Prix lycéen de la région Sud.
L’histoire qu’il raconte pourrait être celle de la Manu, manufacture d’armes de Châtellerault, sœur de la manufacture de Saint-Étienne et de celle de Tulle et de ses Manuchards.

Plan d’accès

Ce contenu vous a été utile ?