De la Préhistoire au XXe siècle en passant par le Moyen Âge, la Rome Antique et la Renaissance, j’embarque mon mari et mes deux fils dans un voyage vers le passé de Grand Châtellerault.

Si vous faites vous aussi partie de la “famille FousdHistoire”, laissez-vous tenter par mes 6 recommandations Patrimoine…

1. S’immerger dans le Siècle des Lumières

Aux Ormes au XVIII e siècle, un monument d’exception accueillit les esprits parmi les plus éclairés de l’époque : Diderot, Voltaire, Rousseau… Il s’agit aujourd’hui de l’un des plus grands châteaux de la Vienne, situé aux portes de la vallée de la Loire.

À chacune de mes visites au château des Ormes, je suis émerveillée par le grand vestibule en pierre blanche et dallage de marbre blanc et noir, ainsi que par la salle à manger, la bibliothèque, les salons, les cuisines… Toutes les pièces de vie ont retrouvé leur lustre d’antan grâce à une sélection de beau mobilier et à une élégante décoration.
Le jardin à la française a été recréé selon les plans d’origine.

Ouverture du 1er juin au 30 septembre, tous les jours de 14h à 18h. Fermé le mardi

Grand Châtellerault Tourist Office

Mon conseil :

Accordez du temps à trois curiosités : le plus ancien canot à moteur connu à ce jour, la petite centrale électrique datant du XXème siècle et la glacière enterrée.

2. Entrer dans la peau d’un homme de Cro-Magnon

À Angles-sur-l'Anglin, une frise magdalénienne surnommée « le Lascaux de la sculpture » constitue un véritable joyau préhistorique. Nos ancêtres chasseurs-cueilleurs y ont gravé leur histoire dans la pierre il y a 15 000 ans.

Comme tous les archéologues en herbe, Arthur et Hugo ont eu une révélation lors de leur première visite du centre d’interprétation situé à 2,5 kilomètres de l’abri sous roche originel. Au Roc aux Sorciers, dans un décor de l’ère glaciaire, le visiteur distingue lions, bisons, rennes, corps et visages humains… Que d’émotions !

My advice: Pour mieux comprendre la fresque, assistez à la projection sur 30 mètres de roche d’un film en 3D avec effets sonores immersifs.

Ouverture tous les jours de 10h à 19h en juillet août. Du mercredi au dimanche en septembre 10h-12h30 et 13h30-18h.

3. Partir sur les traces des gladiateurs

À Naintré se dressent les vestiges de la cité antique de Vetus Pictavis, construite il y a près de 2000 ans. Sur le Vieux Poitiers site, mes fils et leur papa se prennent au jeu pour retrouver les traces d´une vie quotidienne intense : temples, quartier artisanal, officines de potiers, quadrillage de rues digne d’une cité romaine…
Le témoignage le plus visible : les ruines d’un théâtre gallo-romain qui mesurait 116 mètres de diamètre et accueillait jusqu’à 10 000 spectateurs (+ que le théâtre d’Orange !).

Bon plan 2022 : le 4 septembre, l’Association pour la Sauvegarde du Vieux Poitiers propose une exposition sur les chars romains ainsi que la présentation de voitures anciennes.

My advice: en cas de chaleur, prévoyez chapeau et eau car l’ombre est rare sur le site.

Ouverture du 12 juin au 25 septembre, tous les dimanches de 14h (15h en septembre) à 18h pour des balades découvertes.

4. Percer un mystère de la Première Renaissance française

Un intrigant exemple d’architecture militaire, haut d’une vingtaine de mètres, a commencé à livrer ses secrets il y a seulement une dizaine d’années. C’est en 2010 que la communauté scientifique valide l’hypothèse selon laquelle la tour-forteresse de Monthoiron constitue l’un des rares exemples du génie de Léonard de Vinci en tant qu’architecte. 
Classée Monument Historique, elle se laisse découvrir grâce à un parcours de 20 énigmes, Le Trésor de Léonard. Ce Da Vinci Code pour enfants a captivé mon plus jeune fils, Arthur, grâce à ses références aux personnages de la bande dessinée « Léonard Génie ».

My advice: Terminez par le film projeté sur la coupole, à l’intérieur de la tour. Bien au frais, toute la famille apprend ce qui lie Léonard de Vinci et Monthoiron.

Ouverture tous les jours de 10h à 19h en juillet août. Le week-end de 11h à 18h en avril, mai, juin, septembre et octobre. Et pendant les vacances de la Toussaint.

5. Se téléporter au temps des chevaliers

Bienvenue dans le plus beau village de la Vienne ! À plus de 40 mètres au-dessus des eaux de l’Anglin se dresse la majestueuse forteresse d’Angles. Une atmosphère unique se dégage des ruines de cet édifice défensif construit il y a plus de mille ans.

Dans cet ancien château féodal, je laisse libre cours à mon imagination en visitant le donjon, les tours et la reconstitution d’un terrible cachot… Hugo se délecte d’apprendre que Bertrand Du Guesclin a repris la forteresse aux Anglais en 1372.

My advice: Depuis le promontoire rocheux, admirez la vue imprenable sur la vallée de l’Anglin, classée site naturel “Natura 2000” !

Ouverture tous les jours de 10h à 19h en juillet août. Du mercredi au dimanche en septembre 10h-12h30 et 13h30-18h.

6. Faire sa révolution industrielle

En 1819, sur ordonnance royale, nait la manufacture d’Armes à Châtellerault. Pendant la Première Guerre Mondiale, elle compte plus de 7000 ouvriers surnommés « les Manuchards ».  Les commandes affluent jusque dans les années 50. En 1968, après une décennie de déclin, la sirène de l’usine retentit une dernière fois.

Réhabilité, le site industriel de la rive gauche vient de fêter son bicentenaire. Tous les Châtelleraudais sont attachés à La Manu et apprécient y revenir pour les loisirs. Moi la première ! Car de nombreuses activités y sont désormais implantées : patinoire La Forge, musée Le Grand Atelierskate-park en bord de Vienne, Director's garden, école nationale de Cirque, conservatoire de Musique et de Danse…   

My advice: Grimpez jusqu’à la passerelle des symboliques tours Vilmouth pour embrasser un point de vue imprenable sur la ville et la rivière !

Le skate-park, le jardin du Directeur et les tours Vilmouth sont en accès libre toute l’année.

Belles découvertes Patrimoine à tous !

Themes

Was this content helpful?

Save

Share this content