Grand Châtellerault, destination Bien-être

Mes 5 conseils pour prendre soin de vous

En janvier, motivés par les bonnes résolutions et fatigués par les excès des fêtes, nous aspirons à prendre soin de nous. Moi la première !

Convaincue que l’on peut se détendre sans changer de continent, j’ai décidé de partager avec vous cinq conseils à appliquer en Grand Châtellerault.

À l'image de sa station thermale La Roche-Posay, Grand Châtellerault est devenue une destination Bien-être à part entière. « Zen, soyons zen… »

1• J’INVESTIS UN LIEU INSPIRANT

Grâce à une promenade dans le Jardin du Directeur à Châtellerault, je me sens comme au bout du monde. À Saint-Rémy-sur-Creuse, une rando le long des falaises troglodytes me dépayse à coup sûr. En bord de Vienne, le site du moulin de Chitré invite à la rêverie…

Et comme cela fait du bien, parfois, d’échapper aux tâches du quotidien en quittant son domicile quelques jours, je vous recommande vivement un stage ou une retraite à L’Atelier des Sources. Dans l’adorable village d’Angles-sur-l’Anglin, Emmanuelle et Joël ont transformé une ancienne gendarmerie en cocon propice à la réflexion et la relaxation. Dans ce lieu intime et chaleureux, le visiteur s’essaie au Taï chi, au yoga ou encore à l’ébénisterie.

©L'Atelier des Sources à Angles-sur-l'Anglin

2• J’EXPÉRIMENTE DES ACTIVITÉS NOUVELLES

Grand Châtellerault propose une large palette d’activités Bien-être. Vous connaissez peut-être déjà les bienfaits d’une séance de sauna ou de hammam, les massages corporels et énergétiques, les séances de méditation et de sophrologie…

L’été dernier, j’ai eu la chance de découvrir la sylvothérapie. Ces bains de forêt, guidés par Bellinda et François, permettent de profiter de la nature sans se préoccuper du chemin à suivre. Une parenthèse enchantée et anti-stress au grand air.

Cette année mon fils Arthur, bientôt 5 ans, va tester l’équithérapie. Ayant remarqué à quel point la relation avec le cheval lui apportait de la sérénité, j’ai contacté la ferme équestre naturelle des Grillauts où Lise le Saulnier et l’association Bien dans mes Sabots organisent des séances individuelles ou collectives.

À chacun sa méthode pour se sentir apaisé et en pleine forme…

©Ferme équestre des Grillaults

3• JE MANGE SAINEMENT

J’aime faire mes courses en flânant sur les marchés et chez les producteurs. Composer des menus équilibrés et privilégier les circuits courts, telle est ma recette gagnante.

Mais mon secret Bien-être, c’est de toujours garder un aliment plaisir, d’un point de vue gustatif comme d’un point de vue esthétique. Je vous livre mes deux coups de cœur :

• Les tablettes Omegachoco de Jean-Claude Berton ont remporté la médaille d’or au Salon International de l’innovation à Genève, catégorie « Alimentation et Santé ». Dans son laboratoire d’Availles-en-Châtellerault, le maître artisan s’est inspiré des origines du chocolat puisque, au 19ème siècle, il était fabriqué par les pharmaciens ! Résultat : bon, bio et nutritionnel.

• Les gâteaux de fruits de BO Primeurs révolutionnent les desserts. Fort de son apprentissage auprès de celui qui fournit le Palais de l’Élysée à Paris, Omar régale désormais les papilles et les pupilles de ses clients châtelleraudais. Son épicerie dans le quartier de Châteauneuf devrait bientôt s’agrandir pour accueillir un bar à jus. À nous les vitamines et la détox !

©BO Primeurs

4• JE FABRIQUE MES PRODUITS DE BEAUTÉ

Le Bien-être passe aussi par la qualité des produits que l’on utilise pour se chouchouter. Apprendre à les confectionner soi-même s’avère une option efficace, pour limiter les ingrédients allergogènes par exemple.

À Châtellerault, je m’approvisionne à l’herboristerie Larmignat, en activité depuis 1937. Argiles, huiles essentielles, huiles végétales, eaux florales… Tout est là pour vous aider à concocter vos élixirs.

Je vous encourage également à suivre un stage avec Pascale de L’Atelier de Pacou. Très pédagogue, cette artisane savonnière enseigne la fabrication à froid de savons Bio et de shampoings solides. Grâce à la transmission de son savoir-faire, je suis désormais autonome et m’autorise à laisser libre cours à ma créativité.

5• J’ACHÈTE LOCAL ET ARTISANAL

Je viens de vous parler de mon apprentissage à L’Atelier de Pacou. Mais je ne vous ai pas encore confié à quel point toute la famille est devenue fan de la gamme éco-responsable élaborée par la Châtelleraudaise. Mon chéri a adopté le savon Gourmand (Orange douce, menthe verte), Hugo l’exfoliant Mine de Lumière et Arthur le shampoing solide P’tite Plume.

Il y a un an, j’ai également découvert le travail de Louis Moreau. Ce dernier a installé sa savonnerie artisanale à Coussay-les-Bois. La Fabrique des Lauriers m’a d’abord séduite grâce à ses savons Extra Pur, à base d’huiles végétales biologiques cuites au chaudron. Aujourd’hui, je suis aussi fidèle à sa lessive au savon 100% biodégradable.

Tous ces produits sont en vente à la boutique de l’Office de Tourisme à Châtellerault.

Dans Grand Châtellerault, la vie est douce naturellement. Prenez le temps de vous ressourcer…