Entre canal et rivière, un extraordinaire site de patrimoine industriel s’est mué en lieu incontournable de culture et de loisirs. À découvrir à pied !

Un peu d’histoire

Il y a 200 ans émergeait la manufacture de Châtellerault. Jusqu’en 1968, des milliers de femmes et d’hommes y produisent des armes à la pointe de l’innovation militaire. De « La Manu » subsistent une imposante architecture et une mémoire collective. L’histoire a imposé ses cheminées sœurs jumelles en brique rouge comme le point de repère symbolique de la cité. Hautes de 45 mètres, les demoiselles de Châtellerault sont visibles de partout ! 

Depuis une cinquantaine d’années, l’emblématique Manu se reconvertit progressivement, telle une passerelle entre passé, présent et avenir. C’est aujourd’hui un environnement paisible pour toutes les générations, à tous les moments de la journée et en toutes saisons.

Le Top 10 de nos activités préférées à La Manu

1- Prendre de la hauteur 
« Comme deux tours », c’est l’œuvre imaginée par l’innovant artiste Jean-Luc Vilmouth. Un escalier de 18 mètres en spirale rejoint une passerelle en acier accrochée aux cheminées jumelles. Là-haut, un belvédère offre une vue panoramique sur la ville.

2- S’amuser et se cultiver au musée d’art et d’industrie
Sur 3000 m², le Grand Atelier retrace l’histoire des transports terrestres dans l’espace Auto Moto Vélo, rend hommage au travail des ouvriers de la manufacture d’armes et offre une plongée dans le Paris Montmartrois de la Belle Époque en suivant le Châtelleraudais Rodolphe Salis, créateur du cabaret Le Chat Noir.

Espace Auto Moto Vélo du Grand Atelier

3- Prendre L’Express du Grand Atelier
Depuis 2023, le Grand Atelier, musée d’art et d’industrie permet également de tenter une Expérience Famille. À bord de l’Express Châtellerault-Paris, la tribu simule un voyage de 1890 aux années 1970. À chaque station son lot de découvertes, d’épreuves et de jeux lors desquels les participants se convertissent en artiste, mécanicien, poilu, designer et manuchard.

4- Rider au bord de l’eau
Au milieu de Châtellerault coule une rivière. Plébiscité aussi bien par les amateurs que les professionnels depuis son ouverture en 2017, le skatepark bénéficie d’une vue imprenable sur la Vienne. C’est dans ce décor naturel que les riders affutent leurs planches, rollers, BMX et trottinettes. 1 360 m² de fun avec des zones relief et bowl.

Le skatepark ©Nicolas Mahu

5- Combiner patins à glace et chocolat chaud en hiver, roller gliss et bar à smoothies en été 
Que les amateurs de glisse se rassurent : quelques mètres seulement séparent le skatepark de la patinoire. À la Forge, de nombreux après-midis thématiques brisent la glace tout au long de l’année (Carnaval, Halloween…). Pendant les grandes vacances, les rollers remplacent les patins.

Patinoire La Forge

6- Se mettre au vert 
À la pointe, là où la Vienne rejoint le canal de l’Envigne, règne comme une impression de petit bout du monde. Autrefois ce parc paysager était un lieu de plaisance pour les promenades en famille du directeur de la Manufacture. D’où son nom, le jardin du Directeur ! Idéal pour s’accorder une parenthèse bucolique et pour pique-niquer dans l’herbe.

Le jardin du Directeur

7- Embarquer sur la Vienne à bord d’un bateau traditionnel
Au pied des deux tours, le canal de la Manu est devenu le port d’attache du Jehan Martin. Immobile en hiver, cette toue cabanée reprend du service aux beaux jours. Bruno, le capitaine, propose des balades commentées aussi passionnantes que rafraichissantes. Une belle opportunité de découvrir les rives autrement.

Balade sur la Vienne

8- S’imprégner de l’ambiance
Lors d’une balade sur le site de la Manu, le promeneur est surpris par la variété des rencontres. Les chants des oiseaux se mêlent aux gammes du Conservatoire, aux acrobaties de l’École Nationale de Cirque, aux roues des skaters ou encore au ronronnement du barrage EDF. Un village dans la ville.

©Iboo Création

9- Capturer l’instant 
Brute et géométrique, le site de La Manu endosse aisément le rôle principal du spot photo incontournable. Prise de vue d’en haut, cheminées touchant les nuages, lumière rasante sur l’eau… Pour des images graphiques 100% instagrammables.

©Pierre T.

10- Expérimenter de nouveaux sports
En été, les Aven’Curieux sont invités à s’essayer à la descente en rappel depuis les tours Vilmouth, au canoë sur la Vienne, au parkour au skatepark, au yoga et gi gong dans le Jardin du Directeur… Ou comment garder l’esprit zen et grand ouvert.

©Ville de Châtellerault

Ce contenu vous a été utile ?

Enregistrer

Partager ce contenu